Lycée Pierre-Gilles de Gennes - ENCPB Lycée Pierre-Gilles de Gennes - ENCPB Lycée Pierre-Gilles de Gennes - ENCPB Donner du sens aux sciences

MPSI (Mathématiques Physiques Sciences de l'Ingénieur)

La filière MPSI/MP dure 2 ans. Elle est composée de la classe de première année (MPSI) suivie de celle de deuxième année (MP) ; elle s'adresse aux élèves issus de terminale qui veulent privilégier l'étude des mathématiques et des sciences physiques. 

 

Pour y postuler, il est nécessaire d’avoir suivi en première les enseignements de spécialité mathématiques et physique chimie et d’avoir suivi en terminale l’enseignement de spécialité mathématiques, avec de préférence l’option mathématiques expertes, et l'enseignement de spécialité physique chimie.

 

La classe de MPSI permet également une orientation vers la classe de PSI, à condition de suivre un module supplémentaire de SI (Sciences industrielles) au cours du deuxième semestre. Des sorties de la filière pour réorientation vers l’université sont prévues à la fin de chaque semestre des deux années. 

 

La filière MPSI/MP associe une approche expérimentale et conceptuelle des mathématiques et des sciences physiques. Les mathématiques de la filière MPSI/MP font la part belle à l’abstraction et à la théorie ; elles nécessitent également un apprentissage approfondi des techniques du calcul mathématique. La formation dispensée par cette filière permet de s’adapter aisément aux nouveaux métiers du XXIe siècle.

 

L'étudiant ou l’étudiante de MPSI/MP fournit un travail sérieux, régulier et doit être animé par une curiosité intellectuelle.  À la fin de la deuxième année, il ou elle présente des concours qui permettent d’accéder aux grandes écoles d’ingénieurs, à des écoles d’actuariat, ou à des grandes écoles de commerce pour ceux ou celles qui le souhaitent. Il ou elle peut également accéder, sur dossier, au niveau L3 de l’université.

 

Ensuite, les débouchés sont nombreux et variés : ingénieur scientifique généraliste ou spécialisé, spécialiste en ingénierie mathématique, actuaire (spécialiste de la statistique et du calcul des probabilités appliqué aux problèmes de l’assurance, de la banque et des risques industriels), informaticien théorique ou spécialisé et bien sûr professeur de mathématiques ou de sciences physiques ; on peut aussi se tourner vers les métiers d’audit, de stratégie et conseil au sein de l’entreprise. En préparant une thèse, on accède à la recherche/développement ou à la recherche théorique.

 

Pour information, la classe de MP de L’ENCPB-PGDG comportait 27 élèves durant l’année scolaire 2018-2019.  100% ont été admissibles à au moins une école d’ingénieurs dont 65% au groupe de concours CCINP et 33% dans les groupes de concours Centrale ou Mines Ponts. 
Après les résultats définitifs, 17 ont intégré une école d’ingénieurs, 1 une école d’actuariat, 1 une grande école de commerce, 1 une L3 en physique théorique et 7 ont choisi de redoubler en vue d’améliorer leurs résultats l’année suivante.

Venez découvrir les sciences et les mathématiques en MPSI/MP à l’ENCPB-PGDG : dans une ambiance conviviale qui permet une entraide efficace et adaptée à chacun, c’est à la fois une aventure intellectuelle passionnante et une formation solide et reconnue.