La licence professionnelle pharmacovigilance

Présentation

Vie du médicament - Connaissances générales et pharmaceutiques Informatique - Anglais - Qualité

Le domaine pharmaceutique vous attire mais vous préférez l’informatique et le travail de gestion de dossiers à celui des manipulations et des travaux pratiques de laboratoire.

Nous avons dans ce cas à vous proposer une nouvelle formation, créée par les entreprises pharmaceutiques, par suite d’un fort besoin, et donc pleine de perspectives d’avenir, au niveau de l’embauche et de l’évolution de carrière.
Les organismes ou établissements en amont ou en aval des entreprises pharmaceutiques sont également intéressés (Centres Régionaux de Pharmacovigilance, hôpitaux, AFSSAPS, Etablissement Français du Sang...)

Il s’agit de la Licence professionnelle de « Gestionnaire de données pharmaceutiques » Option PHARMACOVIGILANCE qui vous conduit au métier de Responsable technique, collaborateur du médecin ou du pharmacien au sein de l’équipe de pharmacovigilance (de 3 à 10 personnes environ selon la taille de l’entreprise). Cette licence vous conduit à un diplôme de format européen (bac+3 au sein du LMD) et se fait par la voie de l’apprentissage.

La pharmacovigilance peut se définir comme la branche de la pharmacologie clinique consacrée à l’étude et à la prévention des effets indésirables des médicaments durant toute leur durée de vie, en particulier après leur mise sur le marché. En effet, les essais cliniques se font sur quelques milliers de personnes ciblées mais ensuite le médicament sera utilisé par des centaines de milliers ou des millions de personnes très différentes. On pourra donc observer des effets inattendus qu’on doit recenser et analyser dans les plus brefs délais pour les corriger s’ils sont néfastes. On peut aussi observer des effets positifs qui ont apporté des progrès, par exemple dans les traitements des thromboses, de la migraine ou de l’alopécie.

L’évolution de la pharmacovigilance et la demande croissante d’effectifs dans ce secteur est actuellement très rapide par suite de l’augmentation de la demande sécuritaire et donc des contraintes réglementaires, ainsi que de la pression nationale et internationale des autorités de santé. Le travail a d’ailleurs une dimension internationale qui nécessite l’utilisation intensive de l’anglais.

La formation comporte une solide assise de techniques générales s’appliquant à toutes les formes de vigilance. Elle convient donc également à l’exercice d’un métier technique dans les domaines de pharmacovigilance concernant les produits vétérinaires, hémovigilance, matériovigilance, biovigilance, réactovigilance, toxicovigilance, cosmétovigilance... Tous ces secteurs, en particulier le dernier, sont en pleine expansion.

Le titulaire de la licence professionnelle « Gestion de données de Pharmacovigilance » possédera des compétences dans les domaines de la pharmacovigilance et de l’informatique qui sont les deux « coeurs de métier » en prenant en compte les exigences relatives à la qualité et en s’appuyant sur des outils fondamentaux tels que l’anglais scientifique, la réglementation et des connaissances médicales et pharmaceutique générales.

Les fonctions principales de ce métier sont de :

  • saisir dans la base de données et de gérer les cas de pharmacovigilance en fonction de leur nature (gravité...) avec discernement, esprit critique et responsabilité ce qui suppose une bonne culture de base en plus des compétence informatiques.
  • définir des requêtes à la suite des demandes des utilisateurs (pharmacovigilance, études cliniques...), rédiger des synthèses et établir des rapports, chercher et collecter les informations.